Vidéos Futur.e.s
< Toutes les vidéos
10 mars 2022

N°6 – Laurent Berger : Pour construire du commun, « on ne peut pas s’en référer qu’au moment du vote »

Laurent Berger est l’invité de notre 6ème numéro de l’émission FUTUR·E·S co-réalisé par BVA et Salesforce et qui interroge nos invités – philosophe, politique, économiste, entrepreneur ou encore syndicaliste – sur leur vision de la France d’aujourd’hui et de demain.

Secrétaire Général de la CFDT depuis 2012, premier syndicat de France avec plus de 600 000 adhérents revendiqués et Président de la Confédération européenne des syndicats depuis 2019, Laurent Berger est une figure du syndicalisme de tradition réformiste dont la réflexion et les combats vont au-delà du monde du travail et des intérêts catégoriels, pour une société plus apaisée, réconciliée et constructive.

Laurent Berger est aussi un auteur qui parle dans ses ouvrages de citoyenneté, d’Europe de transition écologique, d’enjeux sociales et démocratiques… Des idées que l’on retrouve d’ailleurs dans le Pacte du Pouvoir de Vivre, alliance de la société civile initiée par la CFDT en mars 2019 au plus fort de la crise des Gilets jaunes pour réunir toutes les organisations syndicales autour d’un projet commun afin de peser dans la campagne présidentielle en cours.

« Dans la démocratie telle qu’elle fonctionne aujourd’hui, on ne peut pas s’en référer qu’au moment du vote. Il y a aussi la place des corps intermédiaires, de la société civile, de ses citoyens et citoyennes qui s’engagent […] pour construire du commun. On a donc construit ce Pacte du Pouvoir de Vivre et ces 90 propositions pour concilier l’ambition écologique qui est aujourd’hui une question sociale, politique, sociétale, avec l’ambition de réduction des inégalités et de justice sociale et favoriser la participation de chacun au bien commun. » 

Laurent Berger